Valentin Gourmet
Velours d'olives vertes

Velours d’olives vertes à l’orange confite

Reprenons le contexte d’une olive verte. Alors qu’elle est toute jeune, elle est délogée de son arbre avant même d’avoir suffisamment mûri : elle est alors immangeable, et c’est seulement après avoir été conservée dans de l’eau salée qu’elle devient bonne à manger. Elle est acariâtre, amère et tranchante par nature. Nous la comparerons à une vieille fille, qui a besoin d’affection et d’attention pour que l’amertume disparaisse. Les oranges confites remplissent parfaitement ce rôle, et sont d’ailleurs associées à un imaginaire de Noël des années 1950 quand les oranges étaient alors le cadeau de Noël qui égayait la fête.